Quand une commerçante du Touquet met la rue Saint-Jean en mode défilé

Mis à jour : juil. 20

Le Touquet aura eu droit à son défilé. Pas celui du 14 Juillet, évidemment, mais un vrai défilé de mode, en pleine rue Saint-Jean, mardi soir. Avec podium, robes de haute couture, flash, paillettes et toute l'ambiance qui va avec. L'initiative d'une jeune commerçante touquettoise de 28 ans entendait dynamiser les mardis nocturnes de la station. Pari gagné...


À quelques minutes de monter sur le podium, on s'active dans la petite boutique Etr'ange de la rue Saint-Jean, un commerce de prêt-à-porter féminin de luxe. « Je suis comment ? Ça ne me boudine pas trop ? » « Pas du tout ! T'es splendide... » On se croirait en pleine séance d'essayage d'un groupe de copines en virée shopping. Au fond du magasin, deux esthéticiennes et un coiffeur, venus en renfort, apportent les dernières retouches. Un peu de blush par là, quelques paillettes par ici, et le tour est joué ! « Un mois que je prépare tout ça. Heureusement qu'il y a cette solidarité, que toutes les filles m'ont aidé à monter tout ça.


C'est tellement de stress... », lâche Juliette Pokorski, la jeune gérante de 28 ans.

C'est elle qui a pris cette initiative originale, une première pour la station balnéaire. « L'idée est partie d'une discussion avec une amie qui travaille au service événements de la ville. Elle m'a prise au mot et m'a dit d'arrêter une date », se souvient Juliette.

Puis, il a fallu tout organiser : trouver des partenaires bénévoles (coiffeurs, esthéticiennes...), obtenir l'autorisation de la mairie et appeler les copines, les amies des amies, au total une dizaine de femmes, pour accepter de défiler. « Il a fallu convaincre... Mais vous savez, j'ai du caractère. Je suis la plus jeune commerçante de la rue et croyez-moi, faut réussir à s'imposer. J'ai toujours des idées un peu folles !

 », sourit-elle, déterminée.

« Des femmes du 34au 44 » sur le podium

En collaboration avec les services techniques de la commune, qui ont prêté et monté le podium, la simple idée est devenue concrète. Jeunes, moins jeunes, minces ou pulpeuses... Des filles ordinaires, de celles qu'on croise tous les jours dans la rue, se sont prêtées volontiers au jeu. « Elles sont super... Ici, ce sont des femmes du 34 au 44 qui défilent », insiste Juliette. Elle-même est évidemment de la partie. Elle portera d'ailleurs la robe de mariée, le clou du spectacle... Dehors, le public s'impatiente. Il faut y aller. Assises au premier rang, le long du podium, les petites filles attendent l'arrivée des « princesses », des étoiles plein les mirettes. Les plus grands se massent derrière. La musique démarre et le premier mannequin d'un jour avance, la démarche un peu hésitante, sur l'allée. Les flashs crépitent... Le public s'amuse et apprécie les tenues de la saison et de l'automne-hiver 2010 - 2011 qui s'enchaînent sur le podium. Les passants s'arrêtent, interloqués. Au final, les filles auront eu droit à de chaleureux applaudissements. C'est qu'il fallait oser... Pour un premier essai, l'expérience aura été concluante. Reste à savoir si d'autres commerçants suivront maintenant la trace de Juliette.



Etr'ange, www.etr-ange.com, boutique femme touquet, magasin vetement femme touquet, vetement femme touquet, vetement femme touquet, boutique vetement femme le touquet


3 vues

©2020 par Etr'Ange.

Créé avec Bruno Magnier